Réparation d’un pilote automatique de bateau [1]

Au cours d’une navigation “vivante” sur mon voilier, le pilote automatique (Raymarine ST2000+) a “rendu l’âme”.

Après son remplacement pour continuer à naviguer, la curiosité et “l’âme du bricoleur” l’a emportée et lui a ouvert le ventre … et constaté les dégâts: une pièce en partie détruite et des butées en caoutchouc en morceaux. L’électronique et les autres pièces sont en bon état sauf peut être la vis à billes et sa douille qui ont pris du jeu et le roulement n’est pas au mieux de sa forme (à remplacer) .

 

La pièce détériorée est le support du roulement de guidage de la vis à billes: l’épaulement qui retient le roulement a été arraché.

 

Devis de réparation:  bloc moteur et transmission pour 250€ HT (2012) ! et … plus de pièces détachées  en 2017 !!!  =>  réparation maison.

Principe de réparation :

  • mettre une bague réalisée en impression 3D en remplacement de l’épaulement du roulement,
  • fixer sur le support une plaque d’aluminium avec des vis inox pour immobiliser le roulement
  • Pour cette plaque, réaliser en impression 3D une pièce pour valider les dimensions et vérifier que le montage est sans interférence avec le boitier du pilote. En fait il a fallu redessiner la pièce pour qu’elle rentre dans le boitier.

Réalisation définitive et montage:

La plaque définitive à été réalisée avec la fraiseuse numérique (CNC) du Fablab (voir l’article sur l’essai d’usinage d’aluminium dans les réalisations ou projets:   https://www.fabriqueurs.com/cnc-et-usinage-daluminium/).

      

la deuxième pièce usinée

Réalisation d’une plaque support en bois pour percer le support du roulement (matière plastique avec des nervures − il faut un appui plan pour percer, d’où les rainures −) et pointer la plaque en aluminium existante en vue de son perçage, puis son perçage. Les morceaux de tube permettent de positionner les pièces entre elles.

   

Vérification de la non interférence avec le reste de la transmission par poulie-courroie.

Mise en place d’un roulement neuf, et de la poulie d’entrainement. (Roulement Ref. SR4A-ZZ chez 123roulements.com − φ6.35xφ19.05×7.14 , 2 flasques − )

 

Outils de mise en place (impression 3D) :

Remplacement des butées caoutchouc par des joints toriques φ8 et φ19 (plomberie).

Remontage de l’ensemble et vérification du fonctionnement : OK.

Les écrous sont assurés par des rondelles dentelées et du “frein filet”.

Le pilote réparé ira dans un coffre du bateau au cas où on aurait besoin de lui …

 

A suivre dans un prochain article:  mise en place de ‘butées électroniques’ sans contact (des ‘End-Stop’) pour couper le moteur lorsque le pilote arrive presque en bout de course d’un coté ou l’autre (en  permettant le fonctionnement dans l’autre sens) . Solution qu’on peut utiliser dans le Fablab car on peut constater sur nos machines (imprimante 3D ou CNC que les End-Stop avec des micro-contacts ne sont pas toujours fiables (dépassement des fins de course en mode manuel sur CNC et déplacement des fins de course !).

Gaston

Posted in Fabrications, Projet terminé.

One Comment

  1. Bonjour,
    Utilisateur d’un st 2000+, j’ai la même panne que le votre.
    Bien incaopable d’effectuer cete géniale réparation, connaîtriez vous quelqu’un qui accepte, avec rémunération de me fabriquer les piecees nécessaires .
    Vous remerciant d’avance
    Bernard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *