Le Fablab de Jarry en Guadeloupe

Le Fablab de Jarry est le premier fablab de toutes les Antilles et encore le seul officiellement en Guadeloupe. Le « TiLab », qui signifie « petit lab » en créole antillais, est apparu quant à lui en Martinique depuis peu. Le Falab de Jarry, comme son nom l’indique,  se trouve à Jarry, une commune de l’agglomération de « Baie Mauhault », en plein centre de la Guadeloupe. Ce Fablab existe depuis deux ans et compte aujourd’hui 58 membres.

Au début :

Tout a commencé par le fondateur qui a acheté un autocar sur Ebay, l’a transformé en bateau pirate à l’aide d’impression sur vinyl et de vieux cordages et en a transformé certaines tables en bornes d’arcades vintage. Ce fut le premier « hackerspace » des Antilles. Le groupe qui occupait le car a, deux ans plus tard, trouvé des locaux et s’y est installé formant le Fablab de Jarry. Ils ont gardé l’esprit pirate dans leurs locaux et en ont aujourd’hui fait leur symbole. Le membre à l’origine du fablab est appelé le capitaine. Un nom en accordance avec le thème des pirates.

Qui décide de quoi ?

Le fablab s’autogère. C’est-à-dire qu’il n’y a pas besoin sans cesse de l’accord du capitaine pour les petites décisions. En cas de décision importante ou de désaccord dans le lab, c’est au capitaine de trancher.

Comment le fablab se finance ?

Les membres du fablab qui ont les moyens apportent des cotisations. Le fablab essaye aussi de gagner de l’argent en participant à des conventions d’entreprises privées mais souvent le capitaine doit compléter en fin de mois. Le fablab se situe actuellement dans  un espace de 300 mètres carrés mais les membres pensent déménager pour plus petit pour faire des économies. Le fablab de Jarry espère pouvoir s’autofinancer complètement en 2017.

Le statut de fablab est mieux vu par les partenaires que celui d’hackerspace. Il a permis de faciliter de nombreuses transactions (les membres appellent ça un « piratage » de statut : ils se sentent plus hackerspace que fablab). Le fablab a commencé avec un statut entreprise (avec objet développement et recherche informatique) puis a pris le statut d’association.

L’équipement du fablab :

– une découpeuse plasma destinée à la casse, robotisée par le fablab. Depuis ils en ont fait d’autres.

– générateurs d’électricité quantique

– moteur à mélange HHO

– plusieurs bornes d’arcades et flippers modifiés

– une vingtaine de PCs et Macs

– des buzzers de shows TV

– 2 imprimantes 3D dont une bicolore

– une découpeuse laser et une CNC

– une découpeuse vinyle

– des drones sous-marins et aériens (courses de drones)

– boule à résonnance de l’Effet Dumas

Les projets dont ils sont le plus fiers :

– le car pirate (ses sorties font toujours évènement)

– Projets autour des énergies libres, QEG, HHO, Boule de Dumas

– Installation d’un réseau wifi entre les différentes îles de la Guadeloupe en cas de problème majeur (cyclone et ouragan) avec l’aide des municipalités

Les projets futurs du fablab :

– projet de scan rétinien à l’entrée du fablab

– faire avancer le car uniquement à l’aide de leur moteur HHO

– l’emménagement dans les nouveaux locaux.

Qu’est-ce qui a le plus changé depuis le début du fablab ?

« Le fablab ce sont les gens, et c’est les mentalités des gens qui changent le plus ! Certaines personnes viennent ici dans l’idée qu’ils ne savent rien faire mais tout le monde a une qualité. Le Fablab aide les gens à trouver leurs qualités et met celles-ci à profit pour qu’ils résolvent leurs problèmes et trouvent des solutions par eux-mêmes. »

Que pensent les membres de l’avenir de leur fablab et des fablabs en général ?

Les membres espèrent pouvoir étendre leur fablab en plusieurs lieux sur toute la Guadeloupe pour que tout le monde puisse y avoir accès. Le fablab c’est un « tiers-lieu numérique » auquel tout le monde peut participer. Selon eux, le fablab a aussi un rôle de police sur Internet et un rôle d’éducation pour les jeunes.

site web : http://www.lefablabdejarry.com/

 

Nicolas Strale

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.